- Recherche dans un titre ou par mot-cle :

Le Roi Renaud

C'est une des plus anciennes chansons de France, originaire des environs de Blois. Renaud est probablement ici un seigneur aimé de son peuple et de sa femme, mais sa royauté est douteuse. Il existe plusieurs versions du premier vers:
  • "Quand Jean Renaud de guerre revient",
  • "Quand Renaud de la guerre vint"
  • "Le Roi Renaud, de guerre vint"
Il y a aussi une variante dans le deuxième vers :"Portant ses tripes dans ses mains"

Ecoutez la musique :

Extraits mp3 :



Yves Montand


Cora Vaucaire


Quand Jean Renaud, de guerre revient
Tient ses entrailles dans sa main.
Sa mère était sur les créneaux
Qui vit venir son fils Renaud.


II
" - Mon fils Renaud, réjouis toi,
Ta femme a mis au monde un roi."
" - Ni de ma femme, ni de mon fils
Je ne saurais me réjouir."

III
" - Faites moi vite un beau lit blanc
Je n'y dormirai pas longtemps !"
Et quand ce vint sur les minuits
Le Roi Renaud rendit l'esprit.

IV
" - Ah! dites moi, mère, m'amie,
Que pleurent nos valets ici ? "
" - Ma fille en baignant les chevaux,
Ont laissé noyer les plus beaux."

V
" - Ah! dites moi, mère, m'amie,
Pourquoi j'entends cogner ici ?"
" - Ma fille ce sont les charpentiers
Qui raccommodent les greniers."

VI
" - Ah! dites moi, mère, m'amie,
Que chantent les prêtres ici ?"
" - Ma fille c'est la procession
Qui fait le tour de la maison."

VII
" - Ah! dites moi, mère, m'amie,
Quel habit prendrais-je aujourd'hui ?"
" - Prenez le vert, prenez le gris,
Prenez le noir, pour mieux choisir."
 
VIII
" - Ah! dites moi, mère, m'amie,
Ce que ce noir là signifie ?"
" - La femme qui relève d'enfant
Le noir lui est bien plus séant."

IX
" - Ah! dites moi, mère, m'amie,
Irais-je à la messe aujourd'hui ?"
" - Ma fille, attendez à demain,
Et vous irez pour le certain."

X
Mais quand ce fut parmi les champs
Trois pastoureaux allaient disant:
" - Voici la femme du seignour
Que l'on enterra l'autre jour."

XI
" - Ah! dites moi, mère, m'amie,
Que disent ces pastoureaux-ci ?"
" - Ils disent d'avancer le pas,
Ou que la messe n'aurons pas."

XII
Quand à l'église fut arrivée
Le cierge on lui a présenté,
Elle s'aperçut, s'agenouillant
La terre fraîche sous la banc.

XIII
" - Ah! dites moi, mère, m'amie,
Pourquoi la terre est fraîche ici ?"
" - Ma fille ne peux vous le celer
Renaud est mort et enterré."
































Cette chanson existe sur les CD suivants :

Chansons populaires Montand Piaf Les Compagnons


Chansons populaires de France


Des trouvères à La Pléïade

..
.