- Recherche dans un titre ou par mot-cle :

Aïcha, et Bébert, le dromadaire

Paul Glaeser Patrick Jaymes

Les enfants du monde -



Extraits mp3 :





Aïcha :

Vous voilà arrivés dans le Nord de l'Afrique, au coeur du plus grand désert du monde : le Sahara ! Cet endroit mesure 5000 kilomètres sur 2000 ! C'est le royaume de la chaleur et du sable...
Moi, je suis Aïcha, une petite fille Touareg. Toutes les familles de ma tribu se déplacent d'étapes en étapes sur cet immense territoire. Nous sommes des Nomades et nous n'avons donc pas de véritable pays.
Figurez-vous qu'il y a des milliers et des milliers d'années, il y avait ici des forêts, des paturâges et des villages où vivaient de nombreux agriculteurs ! On a retrouvé des dessins de cette époque gravés dans la pierre de vieilles cavernes, dessus on peut voir des vaches, mais aussi des girafes, des éléphants et même des hippopotames se baignant dans des lacs !
Aujourd'hui, c'est très différent ! Le climat a changé et l'eau est ici, de plus en plus rare... donc, de plus en plus précieuse ! On en trouve dans les oasis ! Là, les habitants élèvent des troupeaux de chèvres et cultivent des palmiers qui produisent des dattes : ce sont d'excellents fruits nourrissants et sucrés.
Tiens ! Voilà Bébert... Bébert, c'est mon dromadaire et il est très gentil !

Bébert, le dromadaire

Au pays des nomades,
Dans le nord de l'Afrique
Il n'y a pas de salades
Ni de jardins publics
Il fait tellement si chaud,
Y'a rien à cultiver
Pas une goutte d'eau,
Juste quelques palmiers

Avec toute la famille,
On vit sous une tente
Les garçons et les filles
Apresque au moins quarante
Quand c'est l'heure du voyage,
Je grimpe sur le dos
Du plus grand, du plus sage
De tous les animaux

C'est Bébert le dromadaire,
C'est mon meilleur ami
Et des rives du Niger
Aux déserts d'Algérie
On part en caravane,
Laissant loin les savanes
On va de dunes en dunes, 
Ensemble au clair de lune
C'est Bébert le dromadaire,
Il marche à petits pas
En promenant son derrière
Dans tout le Sahara
Jamais il ne s'énerve,
Il vit sur ses réserves
Et guide les Bédouins
Dur les meilleurs chemins

On mange du couscous 
Ala sauce piquante
Et le soir, on boit tous
Un bon thé à la menthe
Demain il fera jour,
Grand soleil comme toujours
Et nous ferons peut-être
Dans les dix kilomètres

Il n'y a que des scorpions
Dans ces endroits tout secs
Des p'tits renards mignons
Qu'on appelle « Fennecs »
Il y a des vents de sable,
Des serpents véritables
Que Bébert connait bien 
Et tout se passe bien

C'est Bébert le dromadaire,
C'est mon meilleur ami
Et des rives du Niger
Aux déserts d'Algérie
Les yeux dans les nuages,
On voit de beaux mirages
Des palais de rois
Comme au temps d'Ali Baba
C'est Bébert le dromadaire,
Il marche à petits pas
En promenant son derrière
Dans tout le Sahara
Souvent dans la clairière
D'une oasis sympa
Il ferme les paupières
Et dort tout contre moi
































Cette chanson existe sur les CD suivants :

Les enfants du monde

..
.