- Recherche dans un titre ou par mot-cle :

L'âne Martin

Voici la version suisse de "Marianne s'en allait au moulin". L'air est différent, mais l'histoire est la même. Dans la version française, plus grivoise, Marianne a un mari, et c'est pendant qu'elle embrasse le meunier que son âne est dévoré par le loup. Dans cette version plus prude, c'est à son père que Mam'zell' Marianne rend des comptes...
(voir aussi "Marianne s'en allait au Moulin.")

Ecoutez la musique :

Marianne s'en allait au moulin (bis)
Montée dessus son âne Martin (bis)
La p'tite mam'zell' Marianne,
Montée dessus son âne,
Montée sur son âne Martin
S'en allait au moulin.

En passant par les grands bois noirs (bis)
A l'heure où l'on n'y peut plus voir (bis)
Le loup mangea son âne
Ma p'tite mam'zell' Marianne,
Le loup mangea son âne Martin
Qui l'am'nait au moulin.

Le meunier qui la vit venir (bis)
Ne put s'empêcher de lui dir' (bis)
Qu'as-tu fais de ton âne
Ma p'tite mam'zell' Marianne,
Qu'as-tu fais de ton âne Martin
Qui t'am'nait au moulin.

En passant par les grands bois noirs (bis)
A l'heure où l'on n'y peut plus voir (bis)
Le loup m'a pris mon âne
A moi la p'tite Marianne,
Le loup m'a pris mon âne Martin
Qui m'am'nait au moulin.

Le meunier qui la vit pleurer (bis)
Ne put s'empêcher d'lui donner (bis)
D'lui donner un autre âne
A la p'tite m'zell'Marianne,
Pour remplacer son âne Martin
Qui l'am'nait au moulin.

Son papa qui la vit venir, (bis)
Ne put s'empêcher de lui dire (bis)
Ce n'est point là notre âne
Ma p'tite mam'zell' Marianne,
Ce n'est point là notre âne Martin
Qui t'am'nait au moulin.

Notre âne avait les quatr' pieds blancs (bis)
Et les oreill's à l'avenant (bis)
Et le bout du nez pâle
Ma p'tite mam'zell' Marianne,
Et le bout du nez pâle, Martin
Qui t'am'nait au moulin.
































Cette chanson existe sur les CD suivants :

..
.